Acupuncture

Définition

L’acupuncture est l’une des disciplines de la médecine traditionnelle orientale. Au Québec, la Loi sur l’acupuncture la définit comme « une méthode traditionnelle orientale dont le but est d’améliorer la santé ou de soulager la douleur ».

L’acupuncture se fonde sur une vision énergétique de l’homme et de l’univers pour établir son raisonnement diagnostique et thérapeutique.

Cette vision propose que, sur le plan microcosmique, les systèmes vivants sont organisés à l’image de l’univers macrocosmique et se trouveraient donc soumis aux mêmes lois, notamment celles des domaines physiques et électromagnétiques. De ces lois universelles découlent des règles qui serviront de trame à l’élaboration de l’intervention thérapeutique. En prévention, ces mêmes règles inspireront le mode de vie.

Cette dimension énergétique est conceptualisée comme soutenant et dynamisant non seulement la dimension physique, mais aussi les dimensions émotionnelles, mentales et universelles de la psyché. Basée sur une vision holistique, l’acupuncture aura un effet bioénergétique touchant la globalité des aspects de la personne.

L’acupuncteur traite le malade en s’adressant à cette dimension énergétique, en soutenant ou stimulant l’organisme vivant lui-même, l’invitant, le poussant, le freinant, l’aidant à s’adapter et à retrouver son équilibre, lui permettant, autant que faire se peut, de se réparer lui-même.

Le traitement d’acupuncture est constitué de l’implantation et de la manipulation de fines aiguilles sur certaines zones déterminées de la peau, des muqueuses ou des tissus sous-cutanés du corps humain, nommés « points d’acupuncture ». Outre l’aiguille, l’acupuncteur peut utiliser la chaleur, les pressions, le courant électrique ou les rayons lumineux lors de cette stimulation.

Médecine alternative et complémentaire (MAC), l’acupuncture peut être utilisée soit comme option à la médecine conventionnelle, soit en complémentarité.

Source : Ordre des acupuncteurs du Québec

LIFTING PAR ACUPUNCTURE

Très répandu aux États-Unis, le lifting acupunctural est une belle alternative au Botox et aux chirurgies. Il représente un intermédiaire entre le lifting chirurgical* et les crèmes esthétiques. Ses effets sont naturels et aident à prévenir le vieillissement. La technique n’abrase pas, ne brûle pas et n’introduit aucun produit dans la peau. Elle agit sur la cause fondamentale : le déséquilibre musculaire générateur de rides. L’acupuncture est la seule technique à reconnaître cette cause ; ce qui explique la qualité et la durabilité des résultats obtenus.

À ce niveau, il permet de :

  • favoriser la circulation sanguine au visage
  • réactiver le métabolisme cellulaire
  • éliminer les toxines en stimulant les glandes
  • augmenter l’échange intercellulaire
  • augmenter la production de collagène
  • clarifier le teint
  • tonifier les muscles du visage
  • retendre l’épiderme
  • atténuer les rides

 

*Si vous avez déjà eu un lifting chirurgical, l’aculifting peut être très complémentaire. En stimulant les fonctions glandulaires et circulatoires, il aidera à préserver les résultats de la chirurgie.

GROSSESSE & ACUPUNCTURE

DURANT LA GROSSESSE

Les suivis de grossesse en acupuncture se font dès le tout début. Il est donc possible de consulter dès que vous apprenez que vous êtes enceinte. Plusieurs études ont prouvés que la sécrétion d’endorphines durant la grossesse avait des effets positifs notables sur le développement du fœtus. Ainsi, un suivi d’acupuncture durant la grossesse sera bénéfique.

L’acupuncture traite :

  • Nausées
  • Vomissements
  • Anxiété/angoisse
  • Saignements de nez/ congestion nasale
  • Constipation
  • Insomnie
  • Hypersaliorrhée (production excessive de salive)
  • Oligoamnios (production insuffisante de liquide amniotique)
  • Hémorroïdes
  • Troubles circulatoires, enflure et lourdeur au niveau des jambes
  • Douleurs (lombaires, du sciatique, abdominales, pelviennes)
  • Menace d’accouchement prématuré
  • Présentation par siège: modifier la position du fœtus (taux de réussite: 8.5/10 avant 34 semaines)

 

 

PRÉPARATION À L’ACCOUCHEMENT :

À partir de la 36e-37e semaine, nous pouvons commencer à préparer le corps pour l’accouchement. L’acupuncture permet de :

  • Réduire le stress et l’anxiété face à l’accouchement
  • Réduire la fatigue
  • Assouplir le périnée
  • Stimuler la contractilité utérine
  • Préparer le col (effacement, dilatation)
  • Descente progressive du bébé en but de le fixer
  • Déclenchement de l’accouchement si dépassement du terme. Ceci à pour but d’éviter le dépassement du terme et favorise un accouchement rapide et efficace.

 

 

PENDANT L’ACCOUCHEMENT

L’acupuncture permet pendant l’accouchement de :

  • Réduire le stress, l’anxiété et la fatigue

  • Réduire le temps de travail

  • Soulager les douleurs postérieures/antérieures et latérales

  • Stimuler la descente fœtale

  • Traiter les ralentissements du travail

  • Régulariser les contractions

  • Favoriser l’assouplissement du périnée

  • Réduire les risques de césarienne

  • Diminuer la médication

  • Écourter la période de délivrance dans le cas d’une rétention placentaire

  • Arrêter les hémorragies associées à la rétention placentaire

  • Traiter l’œdème du col

voici un lien provenant du congrès des Sages Femmes 2009 expliquant l’utilité de l’acupuncture durant l’accouchement :

http://www.cerc-congres.com/20090515_AssisesSF/CompteRendu%20Assses%20LILLE%202009.pdf

 

POSTPARTUM

Après l’accouchement, l’acupuncture permet de :

  • Traiter les tranchées utérines

  • Traiter la dépression post-partum et le « baby-blues »

  • Réduire le temps de récupération des séquelles de l’accouchement (oedèmes, épisiotomie, hémorroïdes)

  • Traiter les problèmes d’allaitement et les troubles du sein (mastite par exemple)

  • Traiter les varices/vergetures